Une étude réglementaire est obligatoire pour prouver qu’un projet est conforme à la réglementation. C’est le seul outil permettant de trouver la solution la plus juste pour respecter le seuil légal, mais ce n’est pas un outil destiné à réaliser une conception fine de projets visant un niveau de performance plus élevé.

Depuis le 1er janvier 2013, la RT2012 est la réglementation thermique en vigueur pour tout projet de construction neuve en France. Cette réglementation impose un niveau de performance minimal ainsi qu’un certain nombre de moyens.

 

Une étude est donc nécessaire pour connaitre le niveau de performance atteint par un projet. Cette étude est réalisée avec une méthode et des hypothèses fixées par la réglementation. Cela permet donc de comparer des projets, et de prouver qu’un projet est au dessus du minimum légal. Ce type d’étude permet également d’obtenir les labels reposant sur cette méthode de calcul (Effinergie +, BEPOS, …)

Cette étude doit être réalisée avec un logiciel agrée, fonctionnant avec le moteur de calcul réglementaire. Ces logiciels ne sont pas « ouverts » et les possibilités d’analyse sont limitées. Ce type d’étude n’est donc pas tellement adapté à la conception fine d’un projet visant un bon niveau de confort et de performance .

 

Enfin, la RT2012 fixe le niveau minimal d’un projet. Ce niveau est élevé à chaque nouvelle réglementation thermique, mais il ne faut en aucun cas considérer que ce niveau de performance représente ce qui peut se faire de mieux aujourd’hui. Les contours de la prochaine réglementation thermique sont déjà connus, avec les bâtiments « presque zéro énergie » obligatoires à partir de  2020 (Directive européenne 2010/31/EU du 19 mai 2010 )

© GEONOMIA - Tous droits réservés