Le coût d’un projet passif est loin d’être une question simple… mais une maison passive n’est pas toujours excessivement chère !

Nous pouvons vous accompagner tout au long du projet pour que vous puissiez réaliser les bons choix.

La question du coût d’un projet fait toujours partie des questions importantes.  Alors quel est le coût d’une maison passive par rapport à un autre projet ? Il n’existe malheureusement pas de réponse simple à cette question car le coût dépend très fortement des priorités que vous fixerez pour le projet !

 

Le label n’impose aucun matériau, aucune contrainte sur le choix du terrain, ni aucun type d’architecture !

 

Il est possible de construire votre projet en maçonnerie, en ossature bois, d’utiliser des éco-matériaux, d’envisager un projet sur un terrain ombragé ou mal orienté, avec un petit bâtiment comme un très gros projet, avec une architecture très traditionnelle ou le design le plus fou…

Par contre, les choix qui seront réalisés auront bien évidemment un impact fort sur la suite du projet !

 

Si les principes bioclimatiques sont appliqués, le surcoût engendré pour atteindre le niveau du label sera très différent du surcoût  d’un projet construit en dépit du bon sens. Le raisonnement peut paraitre évident, mais les contraintes d’un projet sont multiples et l’aspect thermique n’est jamais le seul. Il s’agit donc de trouver le bon compromis – c’est-à-dire celui qui vous correspond – entre ces nombreuses contraintes.

 

Alors quand on vous annonce un cout de construction au m², quelles sont les contraintes et les choix réalisés tout au long du projet ? Etes vous bien sûr que vous auriez fait les mêmes ?

Il s’agira donc de définir vos priorités et de regarder si celles-ci sont compatibles avec le budget prévu pour l’opération…

La réalisation d’un projet passif consiste avant tout à réfléchir de façon globale à un projet, et pas uniquement en coût de construction. Si on compare le coût de construction d’un bâtiment passif à celui  d’un projet classique, il est quasiment certain que le projet de construction passive représentera un investissement un peu plus important.

 

Par contre, un raisonnement plus juste revient à considérer l’ensemble des coûts sur une période donnée , en prenant en compte l’investissement, le coût des énergies, le coût de maintenance des équipements et leur remplacement en fin de vie…

 

Le bilan économique est alors très différent, et un bâtiment passif peut s’avérer extrêmement rentable ! Mais là encore, les choix réalisés en conception ont un impact fort sur  le résultat…

La répartition des coûts  d’un projet passif diffère d’un projet classique :

  • L’isolation sera plus importante mais ne représente pas toujours un écart très important par rapport à un projet classique

  • Les fenêtres sont des produits techniques et élaborés. Les menuiseries sont donc plus chères que des fenêtres classiques

  • La ventilation est également réalisée avec des machines très performantes. Cela représente également une part du surinvestissement

  • Le chauffage nécessite un investissement plus faible, notamment quand on compare à des systèmes complexes (Pompe à chaleur, réseau de chauffage central, etc.)

  • Les autres lots (production d’eau chaude sanitaire, façade, étanchéité, second œuvre, …) sont les mêmes dans un projet passif et dans une construction traditionnelle

Nous sommes certifiés Conseiller Maison Passive par l’Institut de la Maison Passive en Allemagne, et nous avons déjà de nombreuses références de bâtiments passifs. N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez en visiter.

© GEONOMIA - Tous droits réservés