La lumière est un enjeu majeur dans la conception d’un bâtiment confortable et économe. L’optimisation peut porter aussi bien sur la lumière naturelle que sur l’éclairage artificiel.

La première préoccupation est généralement de profiter au maximum de la lumière naturelle.  Cela peut se traduire par une étude du Facteur de Lumière du Jour (FLJ), ou par le taux d’autonomie d’une pièce.

 

Le facteur de lumière du jour est la proportion de lumière extérieure arrivant à un endroit donné du bâtiment.

 

L’étude du taux d’autonomie consiste à regarder le nombre d’heures pour lesquels le niveau d’éclairement souhaitable pour une activité est atteint par rapport au nombre d’heures de présence.

Cette autonomie est une source de confort pour les occupants mais également une source d’économie non négligeable : la consommation des éclairages peut représenter une part importante des consommations dans un bâtiment performant !

Il est également possible de regarder l’éclairage artificiel d’un bâtiment pour :

 

  • Réduire les consommations et quantifier le gain potentiel avec des éclairages performants

  • Obtenir un éclairage homogène et confortable à l’intérieur du bâtiment

  • Obtenir un éclairement suffisant pour garantir le confort et la sécurité aux abords d’un bâtiment

  • Réduire la pollution lumineuse en réduisant la proportion de lumière émise vers le ciel ou les terrains voisins

© GEONOMIA - Tous droits réservés